A faire

Yannick De Pauw, de Soms Ook Heimwee, raconte :

Danser sur l’eau à De Haan

Yannick De Pauw

Yannick est photographe et aussi l’auteur du blog de voyage visuel belge www.somsookheimwee.be. Avec ses magnifiques photos et ses récits prenants, il tente de convaincre tous ceux qui hésitent et ont une appréhension à explorer le monde par eux-mêmes.

Il y a trois ans, Yannick a lui aussi eu des difficultés à se lancer dans l’exploration du monde en solo. Mais depuis lors, il y a pris goût et avec l’équipe de Soms Ook Heimwee, il ne manque jamais une occasion de faire découvrir un nouveau petit coin du monde, proche ou lointain. Un petit week-end décidé sur un coup de tête ou un long voyage vers des destinations exotiques, toujours avec son appareil photo sous la main, en écoutant Bruce Springsteen, de bonnes chaussures de marche aux pieds.

Car à chaque nouveau pas franchi dans l’inconnu, on se retrouve un peu plus perdu. Mais quand on arrive à s’y sentir bien, l’expérience devient inoubliable …

Ou : surfer à Wenduine durant un week-end au Littoral

Le soleil a entamé sa descente et embrase tout l’horizon d’une lumière orangée. Dans ce décor grandiose, je prends mon élan et je plonge dans l’écume blanche. Je plonge, je souffle, je danse sur l’eau. J’ai neuf ans et ce matin, j’ai enfin reçu cette planche de surf que je réclame depuis si longtemps, celle avec les deux beaux dauphins et le palmier ultra kitch. Vingt ans plus tard, elles font toujours partie de mes meilleurs souvenirs de jeunesse : les vacances à la mer.

Mais vingt ans plus tard, j’oublie de plus en plus ce qu’est le jeu. Jusqu’à ce que je puisse à nouveau sentir l’odeur de la mer. Ces dunes de sable blanc me donnent instantanément envie de m’y précipiter, de sauter comme un lapin dans les oyats coupants. La grande digue invite à rouler en gocart, parmi les touristes d’un jour et les pensionnés, en hurlant et en riant. Et puis il y a la mer, non pas azur, mais gris bleu, couronnée d’écume. Courir, prendre son élan, plonger ! Tête la première. Ça y est, j’ai à nouveau neuf ans !

Appartemant me bijna zicht op zee

Maison de week-end à la mer pour toute la famille, de la belle-mère au toutou

Grand-mère et grand-père ont loué un appartement avec une presque vue sur mer pendant plus d’un mois. L’ascenseur sent la crème solaire et les pâtés de sable, les coquillages ramassés et échangés, et les fleurs en papier décolorées. Nous nous asseyons à table pour décortiquer cette montagne de crevettes. Sur la terrasse, nous buvons du jus de fruit très chic, dans des flûtes à champagne, et grignotons des petits biscuits salés en forme de poissons et d’étoiles. J’ai six ans et je crois que c’est ça, la vie.

Presque vingt-cinq ans plus tard, je franchis avec un grand sourire la barrière du Sunparks à De Haan. Nous avons passé des vacances de Pâques ici jadis. Les maisons blanches, les haies vertes, les toits rouges, et les tuyaux bleus et verts qui serpentent autour du complexe aquatique subtropical, le minigolf et le chemin forestier menant aux dunes … J’inspire profondément pour m’imprégner de cette nostalgie.

Sunparks De Haan
Gocarts

On ne se rend pas seul à la mer. On y va avec des cousins, des cousines, des tantes, des oncles, l’amie de sa tante, sa grand-mère, son grand-père, la belle-mère, le chien, les petits-enfants. C’est un mois d’allées et venues, de lits à refaire et de bruyants petits-déjeuners à table, tous ensemble.

Alors aujourd’hui, nous sommes à nouveau venus en bonne compagnie familiale en week-end à De Haan. La maman et le beau-père d’Angleterre, le frère, la belle-sœur et le petit neveu Sep d’Edegem, et la maman de ma jeunesse. Fidèles à la tradition, nous louons un grand gocart pour huit, nous dégustons des glaces dégoulinantes sur la digue, prenons des apéritifs au soleil et enfonçons nos orteils dans le sable en admirant le soleil couchant.

Initiation au surf pour débutants ou : danser comme un éléphant sur l’eau

Retour à ma belle planche de surf et aux vagues écumantes de la mer du Nord : fier comme un paon et comme un vrai surfeur, je me dirige vers la mer, ma planche sous le bras. Je me prends pour un pro et je rayonne de fierté. Je me lance dans les vagues comme si j’étais le meilleur surfeur que la Belgique ait connu. Les vagues me ramènent sans encombre sur la plage. Je fais signe à ma famille, sur le sable, mais après la 27e vague, plus personne ne me répond. Nous sommes les derniers sur la plage, et ma sœur a froid. Le parasol est déjà posé contre la glacière, les serviettes ont été secouées et repliées. Les seaux sont empilés, les moules pour faire les pâtés sont extraits du sable où nous les avions enfouis. Il est temps de rentrer à la maison, mais je ne suis pas encore fatigué.

Surfinitiatie

Je n’ai plus onze ans, comme je le réalise pendant mon cours de surf dans le tout nouveau club Surfing Elephant. Hésitant, je me dirige vers les vagues - dites, les gars, est-ce que l’eau n’est pas trop froide ? - et je pense à mes cheveux, que je viens de laver et que je dois éviter de mouiller. Mais soudainement, l’odeur saline de la mer réveille mes souvenirs et me met immédiatement en mode ludique. Je m’élance dans les vagues, je plonge tête la première dans l’eau fraîche de la mer et me laisse emporter.

Aan zee

En week-end tout près : un bon bol d’air à la mer du Nord

Je surfe peut-être moins agilement sur les vagues, je m’essouffle quand je dois grimper une côte avec notre gocart hyper lourd et je freine en hurlant à chaque virage. Mais le Littoral me plaît toujours autant. C’est une destination peu exotique, mais proche, idéale pour se changer les idées et retomber en enfance un moment. Je grignote les cacahouètes que j’ai reçues avec ma bière sur la digue et je me dis : c’est ça, la vie !

Conseils pour un week-end à De Haan

  • Réveillez l’enfant qui sommeille en vous et allez vous amuser dans un club de surf. Surfing Elephant propose des initiations au surf sur vague, au stand-up paddle ou au kitesurf. Papy et mamy préfèrent rester au sec ? Posez-vous devant les grandes fenêtres du club super agréable et dégustez votre café latte en regardant les autres plonger dans les vagues.
  • Allez manger des glaces chez Ijs René après une folle virée en gocart dans les ruelles étroites du centre-ville.
  • Dégustez un steak grillé ou du poisson frais dans le très chic restaurant Bleu Chaud.
  • Une petite visite ou un séjour à Sunparks De Haan est un must, surtout si vous êtes accompagné d’une bande de jeunes.
  • Redécouvrez la Belle Époque dans le quartier de la Concession, avec ses adorables maisonnettes et son authentique station de tram à De Haan, ou encore lors des fêtes du Trammelant, début août.
  • Marchez sur la plage à De Haan jusqu’à Wenduine et revenez avec le tram du Littoral.
  • Vous pouvez aussi suivre la randonnée du Littoral depuis le Spioenkop de Wenduine, à travers dunes et bois, jusqu’au centre à De Haan.
  • Jouez au pirate dans les vastes dunes de la réserve naturelle De Kijkuit.

Plus d’histoires de Yannick De Pauw.